Si la solitude pouvait parler, elle pourrait nous raconter une infinité d’histoires, de vies ou de destins qu’elle a traversés... Sans doute nous conterait-elle sa pire dévastation, la lignée qu’elle a suivie pendant un siècle.


Plongeons-nous dans les moments les plus forts de la vie des Buendia. De la genèse à l’extinction de ce nom. Voyons comment cette lignée, a résisté au pires menaces, et succombé aux plus destructrices des tentations. Laissons-nous emporter par cet univers fantastique, ou morts et vivants se cherchent. Abandonnons-nous aussi, à quelques instants de solitude.


Ce spectacle est une adaptation de quelques extraits de cent ans de solitude de Gabriel Garcìa Marquez. Cette pièce, mise en scène par Mihai Tarna, assisté de Luce Glorieux et Mickaël Pernet, est le projet de fin d’étude des étudiants-comédiens des 3ème et 4ème année de l’EICAR.


Deux représentations uniques, les 13 et 14 Juin au théâtre des nouveautés de Paris.



Mise en scène de Mihaï Tarna


Avec

la classe d’actorat 3 et 4 de l’EICAR

Un siècle de solitude

Les 13 et 14 Juin 2013 à 19H00

au théâtre des nouveautés

de Paris

A propos de Mickaël Pernet


Dans cette pièce Mickaël Pernet joue le rôle de :

  1. -Pietro Crespi, un italien venu apprendre la musique à la famille Buendia

  2. -Bruno Crespi, venu apporter le théâtre dans le village des Buendia


Mickaël Pernet a participé à l’écriture des textes,

et a co-assisté la mise en scène.